asphalt-7-heat-featured

Lors de la sortie d'Asphalt 7: Heat en juin 2012, les smartphones étaient omniprésents et leur part du marché des jeux explosait. Avec ce septième chapitre, Asphalt a continué d'affirmer sa volonté d'utiliser une technologie de pointe et de faire appel à des détenteurs de licences pour offrir une VÉRITABLE expérience de course mobile de qualité. Toutefois, depuis le passage à l'iPhone, la technologie du moment progressait à un rythme qui permettait de faire des bonds spectaculaires.

Revivez tous vos Souvenirs d'Asphalt avec nous.

Après le succès d' Asphalt 6: Adrenaline, Gameloft était enthousiaste à l'idée de poursuivre la franchise. Asphalt 7: Heat a donc cherché à repousser les limites de la série d'action d'arcade grâce à la technologie des smartphones de 2012 offrant plus de vitesse et de réalisme visuel que jamais.

asphalt-7-heat-4

60 voitures

60 voitures prestigieuses de 24 constructeurs étaient disponibles dans Heat, soit 18 de plus que dans Adrenaline. Cette variété a donné lieu à une division claire entre les types de voitures. Les véhicules légendaires étaient un excellent exemple de ces distinctions de classes. Ces bolides emblématiques étaient immédiatement reconnaissables et sans l'ombre d'un doute très puissants. Cependant, certains des raffinements automobiles modernes permettant de tirer le maximum de la puissance brute de ces véhicules n'étaient pas au rendez-vous.

Les coupés sport, les supercars et les hypercars se démarquaient des voitures légendaires. Elles représentaient un niveau croissant de technologie moderne repoussant les limites de la performance. Dès qu'un pilote prenait le volant d'une hypercar, il avait la certitude que chaque goutte d'essence allait être convertie en vitesse pure. Mais ces voitures avaient une chose en commun : la capacité de réaliser le rêve de tous les fans de course de posséder et de piloter la voiture de leurs rêves.

asphalt-7-heat-5

Courses de rêve

Bien qu'Asphalt 7 continuait d'intégrer de formidables voitures de rêve, c'est avec l'ajout de véhicules d'un genre complètement différent que la série a innové, grâce à des voitures « d'entrée de gamme » comme les super voitures à hayon. Ces voitures étaient tout aussi magnifiques et offraient des performances et une maniabilité de qualité. Mais elles restaient à la portée des véritables conducteurs. Les joueurs pouvaient enfin vivre un rêve bien différent : se rendre dans des endroits exotiques pour courir dans des voitures qu'ils pouvaient vraiment posséder.

De plus, dans Asphalt 7: Heat, les voitures étaient encore plus belles qu'avant. Avec presque le double du nombre de polygones disponibles sur chaque appareil, l'équipe a commencé à produire des véhicules avec une précision rigoureuse. Le résultat était époustouflant. Je pourrais expliquer comment les détails, les effets lumineux et les reflets ont donné une apparence incroyable aux voitures... ou vous pouvez simplement regarder cette vidéo.

Un tout nouveau monde (enfin... un nouveau monde)

Les graphismes flamboyants d'Asphalt 7: Heat ne se limitaient pas à la modélisation des 60 voitures sous licence, ils étaient également bien visibles dans les 15 lieux du jeu. 11 de ces endroits étaient tirés d'Adrenaline et créaient une variété intéressante d'environnements. Parmi les lieux qui faisaient leur retour, on retrouvait les paysages enneigés et les tunnels gelés de Reykjavik, les nuits à la lumière des néons de Tokyo et même les plages baignées de soleil de La Havane.

Mais en plus de ces 11 circuits, quatre nouveaux ont été également ajoutés au tour du monde du jeu. Les pilotes étaient donc transportés de villes historiques remplies de monuments comme Londres et Paris aux paysages enchanteurs de Rio, Hawaï et Miami.

La technologie de pointe de l'époque permettait plusieurs améliorations. Tout d'abord, la puissance brute de nouveaux appareils permettait d'afficher davantage de polygones à l'écran à la fois. Nous avons déjà vu comment cette technologie a permis d'améliorer les détails des voitures, mais elle a également permis de rendre les circuits plus remplis et vivants.

asphalt-7-heat-3

Il était maintenant possible d'améliorer les textures et les éclairages pour une plus grande fidélité, apportant ainsi une dose supplémentaire de réalisme tandis que les joueurs fonçaient sur les circuits. Le soleil était désormais en mesure de modifier la palette de couleurs et conférait ainsi un aspect plus naturel aux paysages. Les monuments pouvaient également être recréés avec encore plus de détails, donnant l'impression d'être véritablement dans la ville.

Le résultat final n'était pas que visuel, l'action d'arcade en course en profitait également. Le nitro donnait maintenant une impression de vitesse accrue tandis que le volume de décor défilant augmentait. Percuter d'autres voitures donnait lieu à des séquences d'accidents spectaculaires, avec davantage de débris et de déformations possibles. De la même façon, les sauts sont devenus beaucoup plus impressionnants tandis que la distance des bonds et la densité des obstacles augmentaient. Et, finalement, l'ajout d'encore plus de raccourcis cachés dans ces environnements rendait les courses encore plus dynamiques et spectaculaires.

De l'action d'arcade intense

Six modes de jeu différents étaient présents dans Asphalt 7. Quatre de ces modes étaient tirés de la version précédente ou de légères variations sur le thème de la course standard, comme la Course normale qui exigeait que vous terminiez dans le top 3. Cependant, deux nouveaux modes apportaient une bonne dose de nouveauté.

asphalt-7-heat-1

Le premier d'entre eux, Carrosserie, était un mode exigeant une conduite de précision. L'objectif était simple, terminer l'événement avec sa voiture dans le même état qu'au départ. Il fallait donc éviter les trottoirs, les panneaux de signalisation et les ACCIDENTS ! Chaque fois que vous percutiez un élément, des points étaient déduits de votre total. Il s'agissait là d'un mode palpitant et nerveux où la précision était mise explicitement en avant comme aucun mode ne l'avait fait auparavant.

L'autre ajout était le mode Objectifs. Ces événements divisaient le circuit en 5 zones, chacune d'elles avec leurs propres défis à terminer. Dans certains d'entre eux, il fallait atteindre une vitesse spécifique, tandis que dans d'autres, il fallait déraper sur une certaine distance ou encore répandre des obstacles à éviter sur le circuit. C'était un mode varié dans lequel l'action se renouvelait rapidement, préservant ainsi son attrait.

Plus de multijoueur

Le multijoueur est resté relativement inchangé dans Asphalt 7: Heat. Toutefois, une nouvelle dimension est apparue avec l'ajout de la connexion à Facebook et à Gameloft Live. Cette connectivité permettait aux joueurs de se mesurer à un monde de statistiques et de temps pour mettre leurs talents à l'épreuve.

asphalt-7-heat-2

Grâce à ces fonctionnalités de connexion, on pouvait maintenant inviter facilement des amis et les affronter. Il était également possible de créer des défis et de les envoyer à d'autres joueurs si l'envie de vous mesurer à eux vous prenait. Ou les joueurs pouvaient décider de publier leurs succès et leurs résultats en ligne et rechercher d'autres joueurs avec qui jouer.

Nous approchons de la ligne d'arrivée de nos Souvenirs d'Asphalt avec Asphalt 7: Heat pour passer à Asphalt 8: Airborne. Cependant, Asphalt 8 est un cas bien particulier pour la franchise. Il s'agit d'une évolution majeure qui s'est imposée comme la nouvelle norme pour les jeux de course mobile et qui se développe encore aujourd'hui. Mais ce sera pour une prochaine fois.

Partagez vos souvenirs d'A7 dans les commentaires et n'oubliez pas de revenir bientôt pour nos souvenirs d'Asphalt 8: Airborne.